x

Accueil

Ouvrir de nouveaux marchés internationaux aux producteurs agricoles

Quel est le projet ?

La Coop fédérée développe un projet de terminal portuaire de transbordement de grains qui viendra s’intégrer au secteur de l’Anse au foulon, sur le territoire du Port de Québec, notamment en optimisant l’utilisation des infrastructures existantes.

Ce projet de 90 millions de dollars a pour objectif de fournir aux producteurs agricoles québécois et canadiens un accès au marché international d’exportation de grains, tels que plusieurs pays européens et asiatiques.

Le projet vise l’installation d’équipements pour l’entreposage et la manutention de grains, à proximité de quais en eau profonde pouvant accueillir des navires de grande taille.

Les équipements prévus sur le site sont principalement :

  • des silos, pour l'entreposage du grain;
  • des convoyeurs, pour la manutention du grain;
  • deux tours, pour la pesée, l'échantillonnage et le nettoyage du grain.
Des valeurs de collaboration et de coopération

La Coop fédérée a adopté des politiques et pris des engagements en matière de développement durable, de gestion environnementale et de relations de bon voisinage avec les citoyens.

Dans le cadre du projet de terminal de transbordement de grains à l’Anse au foulon, nos engagements seront appuyés par les actions suivantes :

  • concevoir le projet et assurer une gestion environnementale rigoureuse de façon à limiter au maximum les nuisances et effets négatifs;
  • donner aux citoyens plusieurs occasions de s’informer et de s’exprimer sur le projet;
  • prendre en considération les commentaires et les suggestions de la communauté et, dans la mesure du possible, mettre en place les mesures nécessaires pour y répondre.

Veuillez consulter les fiches d'information sur les différents éléments projet pour obtenir plus d'informations.

Les productrices et producteurs de grains du Québec :

9 229 producteurs de grains au Québec

4,7 millions tonnes de grains commercialisées, pour des revenus à la ferme d'1,3 milliard de dollars

Principaux grains cultivés :

  • Céréales : maïs, blé, orge, avoine
  • Oléagineux : soya, canola

L'Anse au foulon : un site aux avantages multiples

Le choix du site de l'Anse au foulon s'explique par ses atouts en termes de localisation, d'accès aux marchés d'exportation et de capacité d'accueil de navires en eau profonde :
  • accès à la voie maritime du Saint-Laurent et à des quais en eau profonde : possibilité d'accueil de navires transatlantiques de grande capacité;
  • utilisation d'infrastructures existantes : réutilisation des installations existantes, notamment les deux silos blancs aménagés en 2013 pour l'exportation de granules de bois;
  • accès au réseau de voies ferroviaires et routières en place et possibilité d'opération 12 mois par année;
  • proximité avec les installations actuelles de La Coop fédérée qui opère déjà un centre de distribution dans le secteur de l'Anse au foulon.

L'emplacement du projet

Un développement en quatre phases

 

La réalisation du projet de terminal de transbordement de grains est prévue en quatre phases de développement allant jusqu'en 2021.

Le projet se développera de manière progressive en quatre phases distinctes, dont les deux premières sont essentielles pour assurer la viabilité du projet.

Récupération et conversion des équipements existants :

- Deux silos blancs - Chargeur de navires - Cour de triage - Station de réception des wagons

Construction d’une tour d’élévation de grain (tour est)

Installation d’une station temporaire pour la réception des bateaux

Ajout de six nouveaux silos :

- Deux de 15 000 tonnes pour le grain - Quatre de 1 000 tonnes pour les résidus

Construction d’une tour de nettoyage du grain (tour ouest)

Mise en place de deux sous-stations électriques

Travaux civils (égout, fils souterrains, aire de circulation pour les camions)

Aménagement des liens de transports (convoyeurs) aériens et souterrains entre les différents équipements

Démantèlement de la station temporaire de la phase 1 et installation permanente d’une station pour la réception des bateaux

Ajout de deux nouveaux silos de 15 000 tonnes

Construction de la station de réception des wagons

Raccordement avec les deux nouveaux silos et avec la cour de triage

Raccordement de la tour existante du Centre de distribution Sillery et de la station de réception de wagons

Remarque : la couleur sur les silos est utilisée uniquement pour identifier les quatre phases du projet. Les silos seront en acier galvanisé.

Une gestion rigoureuse des effets sur l'environnement et le voisinage

La Coop fédérée a mandaté SNC-Lavalin pour réaliser des études afin d’évaluer les effets potentiels du projet et de prévoir des mesures pour éviter ou réduire ceux-ci. Les principaux  effets évalués sont les suivants :
  • la qualité de l'air
  • le climat sonore
  • la modification du paysage

Des mesures de prévention et d’atténuation ont été définies, soit dans la conception même du projet, soit dans son mode d’opération, afin d’éviter ou de réduire autant que possible les effets négatifs appréhendés et d'être conforme à toutes les réglementations en vigueur. Voici les principales mesures proposées :

Composantes
Résultats des études
Principales mesures d’atténuation proposées

Qualité de l'air

Poussières et autres émissions atmosphériques causées par les travaux de construction, la manutention du grain et la circulation des véhicules

  • Installation de huit nouveaux dépoussiéreurs pour aspirer les poussières directement aux endroits qui peuvent en émettre
  • Aires de circulation entièrement pavées pour limiter la poussière causée par le transport des camions
  • Inspections et entretien réguliers de la machinerie

Climat sonore

Principales sources de bruit pouvant augmenter le niveau sonore, surtout pendant la journée :

  • Trains et camions circulant sur le site
  • Opérations de chargement et déchargement de navires

On prévoit que, 72 % du temps, il n’y aura aucune réception de marchandises, et pour le reste du temps (28 % du temps), les arrivages auront généralement lieu pendant le jour, alors que le bruit des opérations se confondra davantage au climat sonore ambiant.

  • Déchargement des wagons au sud des silos, une zone plus éloignée des habitations voisines
  • Zone d’attente des camions au sud des silos, plus loin des habitations voisines
  • Sensibilisation des camionneurs pour l’arrêt des moteurs lors des périodes d’attente
  • Différentes mesures pour réduire le bruit des équipements : installation de silencieux sur les ventilateurs industriels des silos, réduction de la friction des roues des wagons sur le rail

Aspect visuel

Infrastructures visibles des points de vue suivants :

  • Du boulevard Champlain et de la piste cyclable longeant le secteur
  • De Lévis (vue sur le fleuve)
  • De la terrasse Gray et du secteur résidentiel situé à l’ouest des plaines d’Abraham

Participation au projet de Promenade portuaire du Foulon et/ou réalisation d’un projet d’intégration visuelle impliquant les citoyens

  • Aucune nouvelle structure ne dépassera la hauteur de la tour existante entre les dômes du terminal de granules
  • Silos en acier galvanisé pour un aspect neuf à long terme
  • Plantation d’arbres (écran visuel)
  • Éclairage extérieur basé sur un système de détection de mouvement pour éviter la pollution lumineuse dans le voisinage
  • Éclairage orienté de manière à ne pas gêner le boulevard Champlain et la piste cyclable

Au cœur du processus : le dialogue avec le public

Présente à l’Anse au foulon depuis de nombreuses années, La Coop fédérée entend réaliser ce projet dans un climat de respect et de saine cohabitation.

La Coop fédérée a ouvert le dialogue avec la communauté et mis en œuvre un plan d'information et de consultation, ceci afin de : 

  • présenter l'information sur le projet de manière claire, transparente et accessible; 
  • répondre aux questions des participants de façon diligente;
  • recueillir les préoccupations, commentaires et propositions d'amélioration pour le projet et ses mesures d'atténuation;
  • produire un rapport reprenant les principaux éléments et recommandations issus des rencontres, ainsi que les résultats en termes de modification ou d'amélioration du projet. 

Par ailleurs, le projet est assujetti au Processus environnemental de participation citoyenne (PEPC), géré par l'Administration portuaire de Québec. Le PEPC prévoit des activités d'information et de consultation, notamment la possibilité de déposer un mémoire sur le projet. 

 

Voici le calendrier préliminaire des activités d'information et de consultation de La Coop fédérée, ainsi que les activités prévues dans le cadre du PEPC de l'Administration portuaire de Québec :  
DÉMARCHE D’INFORMATION ET
DE CONSULTATION DE LA COOP FÉDÉRÉE
PRINCIPALES ÉTAPES DU PEPC
DE L’ADMINISTRATION PORTUAIRE DE QUÉBEC
DE JUIN À JUILLET 2018
  • Diffusion de l’information au public par différents moyens, dont la mise en place d’un site Web sur le projet
  • Rencontres avec les parties prenantes du projet
  • 18 et 19 juin 2018 : Rencontres au Cap-Blanc et Jardins de Mérici
  • 20, 21 et 22 juin 2018 : Rencontres de consultation et d’information pour les citoyens à la Place de la Cité
    INVITATION ET DÉTAILS
  • Mise en ligne de l’étude des effets environnementaux (ÉEE) sur le site Internet du PEPC
  • Séances d’information
  • Période de 30 jours pour les citoyens qui souhaitent déposer un mémoire sur le projet Modification du projet en fonction des mémoires reçus et bonification de l’ÉEE
  • Décision du Port de Québec, attendue à l'été 2018
PHASE DE CONSTRUCTION (DE L'ÉTÉ 2018 À L'AUTOMNE 2021)
PHASE D’OPÉRATION (À PARTIR DE NOVEMBRE 2018)

En continu : plusieurs canaux de communication pour recueillir et répondre aux nouvelles questions ou préoccupations :

  • rencontres ponctuelles avec les parties prenantes;
  • infolettre;
  • ligne téléphonique pour les plaintes et signalements.

2019 : participation au projet de promenade portuaire et/ou réalisation d’un projet d’intégration visuelle des installations impliquant les citoyens

 

La Coop fédérée en bref

Fondée en 1922, La Coop fédérée est la plus importante entreprise agroalimentaire au Québec et elle est la 24e plus importante coopérative agroalimentaire au monde.

Elle compte plus de 120 000 membres regroupés dans près de 70 coopératives.

Ses principales activités :

  • transformation et distribution alimentaire;
  • approvisionnement en intrants des fermes;
  • distribution de produits de quincaillerie et pétroliers.

Sa présence portuaire actuelle au Québec :

  • Port de Côte-Sainte-Catherine (Montréal)

Veuillez consulter le site Internet de La Coop fédérée pour obtenir plus d'informations.

Relations médias

Virginie Barbeau, conseillère principale, communications
La Coop fédérée
514-384-6450, poste 3332

Nous joindre

 

Pour toute question ou commentaire sur le projet ou la démarche d'échanges avec les parties prenantes, merci d'utiliser le site web du PEPC consacré au projet.

 

 
 
1 833 260-2004